3 clés pour optimiser sa relation fournisseur

relation-fournisseur-optimisee

Pour toute entreprise, l’une des clés du succès est de pouvoir travailler avec des partenaires fiables, au sein de relations saines, clairement établies et encadrées dès le départ. L’optimisation des relations avec ses fournisseurs repose en grande partie sur le respect des étapes de la sélection, la rationalisation des partenaires et la pertinence de la contractualisation.

Rationalisation des partenaires

Les entreprises ayant des difficultés à optimiser leurs processus achats et à maîtriser leurs risques fournisseurs ont généralement un point commun : celui de s’approvisionner auprès d’un (trop) grand nombres de partenaires. Plutôt que de traiter les demandes d’achats internes via une large quantité de fournisseurs, chacun spécialisé dans une catégorie de produits, il est pourtant préférable de rationaliser ses partenaires au maximum. Le fait de travailler avec un panel restreint de fournisseurs proposant une offre large permet en effet de générer davantage de confiance entre les deux parties, d’obtenir de meilleures négociations et de bénéficier de prix en gros. La rationalisation des fournisseurs est donc une première étape clé vers l’optimisation de la relation avec les partenaires externes.

Bien mener l’étape du sourcing

bonne-relation-fournisseur

La sélection des fournisseurs doit également faire l’objet d’un processus rigoureux, mené de façon intelligente, afin d’aboutir à des relations saines et vectrices de progrès. En cela, l’étape du sourcing est particulièrement stratégique pour l’optimisation de la relation client-fournisseur.

Dans un premier temps, la qualification du besoin interne va permettre de déterminer les profils fournisseurs les plus adaptés grâce à un cahier des charges précis et détaillé. L’identification des partenaires répondant aux exigences internes est ensuite menée selon différents critères, aboutissant à la constitution d’un panel fournisseurs. Pour être efficace, cette phase d’identification des fournisseurs doit impliquer un important travail de recherche. Ce travail permettra de sélectionner les partenaires en fonction de leur profil économique, leur réputation, leur capacité logistique mais aussi la compatibilité de leurs méthodes avec le fonctionnement du système d’approvisionnement de l’entreprise.

Enfin, la phase de consultation permet de se faire une idée plus précise sur les offres proposées par les fournisseurs potentiels. En découle alors l’étape de la sélection qui, si les précédentes phases ont été intelligemment menées, aboutira à une relation équilibrée et avantageuse pour les deux parties.

La contractualisation

Poser les bases de la relation et l’encadrer au mieux grâce à la contractualisation permet de prévenir tout risque de désaccord ou de non-respect des conditions. Elle permet également de fixer la collaboration dans la durée. Un partenariat bien établi sur le long terme mène en effet à des transactions plus fluides, à un gain de temps considérable et à des opportunités de réduction des coûts. Cette étape est donc elle aussi primordiale à la création d’une relation entreprise-fournisseur optimale. La contractualisation vient concrétiser la relation et instaurer la confiance mutuelle. Deux éléments importants sont notamment à intégrer dans ce contrat, constituant un filet de sécurité pour les deux partenaires qui auront alors beaucoup plus de facilité à travailler ensemble sereinement : les conditions de rupture de la collaboration, ainsi que les conditions d’évaluation du respect des engagements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.